Ecole Collège Lycée

Visite d'entreprises pour les 4eme

logos entreprises 2015Cette année encore nous avons eu la chance de pouvoir visiter quelques entreprises autour de Strasbourg.

L’objectif visé par ces visites était la découverte du monde professionnel et des métiers divers qui y sont exercés. Nous avons donc été reçus le jeudi 12 février 2015 par les entreprises suivantes : (cliquez sur le nom pour accéder à l'article)

SEW UsocomeCAT EssorGarage Prestige Auto OPEL Illkirch –  GaggenauAteliers de la CUS

Un grand merci de la part de nos jeunes pour l’excellent accueil et le temps pris pour nous présenter chacun leur entreprise.

Les professeurs des classes de 4ème.

 

Voici quelques impressions de nos élèves, illustrées de photos.

Ateliers de la CUS

L’activité principale est la maintenance des véhicules. Ils réparent, entretiennent les véhicules industriels. Ils sont au service de la population strasbourgeoise. Ce qui génère leurs activités c’est surtout la réparation de camions, voitures, scooters… 

On n’y trouve différentes activités :

-La Forge : Les forgerons forges différentes pièces de voitures sur mesure. C’est un métier difficiles car : la température est certaines fois insupportable, ils peuvent avoir des brûlures à cause des chalumeaux et car le métier peut les rendre stériles. Quand ils ont du temps libres ils forgent pour le plaisir.

-L’électronique : Les électriciens s’occupent de tous ce qu’il y a d’électronique dans les véhicules (GPS, radio, les différents voyants) Ils réparent quand c’est possible et quand c’est impossible ils remplacent ce qui ne fonctionne plus.

-L’usinage : Les usineurs s’occupent de créer les petits éléments pour les véhicules (écrous, vis…) à partir d’un patron et certaines fois sur mesures. Eux aussi pendants leurs temps libres les usineurs font des objets.

-Le Garage : Les garagistes s’occupent de réparer tous les véhicules de la CUS. Ils font aussi des révisions.

-Hydraulique : Ils s’occupent de la pression des pneus et de la pression pour soulever l’arrière des camions-bennes.

-Les peintres : Ils peignent les véhicules qui ont de la peinture endommagé. 

Chaque année, dans tous ces métiers,  des apprenties viennent apprendre et comprendre leurs peut être futurs métiers.

Mona, Roxanne, Jade, Léa

La C.U.S sert à entretenir les différents véhicules utiles la communauté de Strasbourg. Ces véhicules sont constamment vérifiés par des professionnels formés pour ça.

Ils leurs arrivent d'obtenir des commandes spéciales, comme par exemple une cage à sanglier en métal, créé spécialement par le carrossier. Ils transforment aussi, des matières brutes en pièces détachées utiles à la réparation des véhicules. Ils s'occupent de tout ce qu'il y a sur les véhicules : l'électricité, la peinture, la mécanique, l'usinage...

L'activité principale est la maintenance des véhicules industriels. L'activité secondaire est le service de la population strasbourgeoise et l'ouvrage d'art.

Ce que nous avons le plus aimé : La forge, car c'était intéressant et l'usinage, car ils nous ont montré qu'ils pouvaient aussi faire des œuvres d'art.

Ce qui nous a déplu : les différentes odeurs.

Ce qui nous a le plus surpris : des métiers dangereux comme la forge où l’on peut se bruler gravement.

Monica, Thomas, Théo, Mélanie Dior, Yvernellie

 


CAT ESSOR

Le jeudi 12 février nous sommes sortis pour aller visiter l’entreprise CAT ESSOR.

Cette entreprise est composée de personnes handicapés, elle leurs donne du travail réalisable sur un temps plus long que la normale. Elle s’adapte à leurs handicaps pour qu’ils puissent travailler dans les meilleures conditions possibles. Tous les handicaps sont acceptés par l’entreprise. Les personnes travaillant là-bas sont considérés comme des personnes normales avec quelques difficultés.
Les clients sont diverses entreprises comme « Au pré de mon cheval » (retraite pour chevaux) qui demande des calendriers à leur effigie (photos des chevaux et poneys), la CUS (enveloppes), au d’autres entreprises dont nous ne connaissons pas le nom (affiche, calendriers, livret, dépliants et bien d’autres).
Durant notre visite nous avons découvert tous les endroits comme par exemple la salle d’impressions et de créations de documents, d’informatique et une salle où ils exécutent de nombreux travaux manuels.
Nous avons aussi appris que des agrandissements du bâtiment vont être fait car il y à de nombreuses demande pour des métiers.  
Nous avons vraiment appréciés cette sortie car nous trouvons qu'accepter tout type d'handicap et de s'adapter le mieux que possible à eux et de leurs donner tous le temps qu'il leurs faut est vraiment très bien, découvrir l'imprimerie et le fonctionnement des machines était intéressent.

Merci a l'entreprise CAR ESSOR de nous avoir reçus cette matinée et de nous faire visiter les locaux ! 

Célia - Roxane - Sarah

Nous avons visité l’entreprise CAT essor (Centre d’Aide par le travail) Cette entreprise emploie des personnes qui ont des problème physiques, mentaux et sensoriels. Les siège du CAT essor se trouve à Illkirch. L’entreprise se divise en deux grande parties : l’imprimerie et l’atelier de d’assemblage. L’Imprimerie s’occupe d’imprimer des brochures, des journaux de commune, des livre pour des écoles comme « Carrément la Doc » pour la Doctrine Chrétienne. Dans la 2ème partie, des personnes assemblent des pièces pour fabriquer des objets qui seront ensuite vendus dans des boutiques. 

Nous avons donc visité cette entreprise et ses différentes parties. Nous avons pu constaté que les handicapé qui y travaillent sont autonomes, mais des moniteurs les aident dans leur travail et les conseillent . Des installations pour les aider à se déplacer sont mises en place ( car pouvant accueillir des fauteuils roulants… etc). La visite de l’entreprise fut très intéressantes et très constructives. 

Merci aux personnes qui nous ont prises en charge pour nous faire découvrir CAT essor.

Alix - Mamy Fy - Valentine - Kathel

Introduction

CAT ESAT est la réduction des mots  Centre Aide par le Travail. C’est une entreprise pour les personnes handicapées. En ce moment elle accueille entre quarante et cinquante personnes. Elle essaye de faire travailler les personnes en difficulté mentale, physique et sensorielle. Ainsi, elle les fait travailler dans l’imprimerie et- dans le manuel comme de vrais ouvriers.

L’imprimerie

Dans l’imprimerie, on compte à peu près huit employés. Il y a les personnes qui font des dossiers sur ordinateurs, puis les envoient directement sur une imprimante. Dans cette imprimante, il y a quatre couleurs  dominantes : le rouge, le jaune, le noir et le bleu. Ainsi, toutes les images sont composées de ces quatre couleurs. On nous expliqua aussi le fonctionnement de la machine et des cylindres. 

Puis on passa à l’imprimante des enveloppes. Au début, on a déjà l’enveloppe formée, puis  on y imprime le logo où la phrase type de la boite concernée. L’encre utilisée est de la vrai encre, et l’on doit la changer si ce n’est pas la bonne couleur. On nous expliqua aussi son fonctionnement. Il y a plusieurs imprimantes dont une à « répétition », c’est à dire qui pouvait imprimer plusieurs feuilles à la fois. Il y a aussi une machine pour attacher les feuilles. Il y a une grande machine pour imprimer des feuillets reliés à un ordinateur qui recevait les données des autres personnes et qui les ajustait puis les imprimait. Enfin, ils mettaient aussi les cachets qui remplacent les timbres pour envoyer des enveloppes.

Le manuel

Certaines personnes scannaient des impôts et travaillaient dessus. D’autres fabriquaient des disques durs externes pour la marque MacWay, les mettaient en boite et les envoyaient à l’industrie. Ainsi, ils faisaient des constructions comme de pièges à pie : c’est une cage où l’on met un bruit de pie pour les attirer les enferment. Ils remplissent aussi des sachets de vis ou de clous.

Projet

Ils veulent construire un nouveau bâtiment pour agrandir, ce qui, au total, ferait accueillir soixante dix personnes.

L’équipe

Il y a deux moniteurs, une personne mal voyante des personnes en chaises roulante et d’autres personnes handicapées.

François Xavier


SEW - Usocome

Sew Usocome est une entreprise qui fabrique moteurs et moto réducteurs. 

Leur logo est séparé en 2 parties:

  • Sew qui est Allemand et qui a été crée en 1931.
  • Usocome qui est Français et qui a été crée en 1959-1960.

Ils disposent de plusieurs entreprises dans le monde.

A l'échelle mondiale, ils ont:

  • environ 15000 personnes
  • 76 usines de montage
  • 15 usines de production
  • sont présents dans 45 pays
  • environ 2,5 milliard d'euro de chiffre d'affaires.

Ils disposent de 7 entreprises en France: Haguenau, Brumath, Lyon, Forbach, Bordeaux, Nantes et Paris. 

En France, ils ont:

  • plus de 1900 personnes 
  • 2 usines de production
  • 1 usine de logistique
  • usines de montage
  • 8% du chiffre d'affaire mondiale soit environ 367 millions d'euro.

Dans cette entreprise il y a des métiers d'usinage, d'électro-technique et de maintenance. A Haguenau ils ont 12 hectares de terrain et 67000 m² de bâtiments. Ils ont aussi 500 équipements.

Le montage d'une pièce se déroule en plusieurs parties:

  1. Le client passe commande
  2. Ordre de montage
  3. On prélève les pièces dans le magasin
  4. On met la ou les pièce(s) en caisse
  5. Livré au client.

Pour pouvoir travailler chez Sew Usocome, il faut faire certaines études, parmis :

  • un Bac
  • un BTS/DUT
  • une licence pro
  • un master ingénieur

Il faut aussi être habile de ses mains pour certains secteurs et parler beaucoup de langues (principalement l'anglais et l'allemand). 

Nous avons remarqué que c'est une entreprise moderne (panneaux électroniques) est très bien organisée.

Léo, Thomas, Héléna

 


Garage Prestige Auto OPEL Illkirch 

Nous nous sommes rendus chez OPEL . Lors de cette visite nous avons eu l’occasion de découvrir trois centres d’activité : la vente, la mécanique et la carrosserie.

LA VENTE

Il y a toujours un chef des ventes dont le travail est de déterminer les prix de vente des véhicules,  le taux des reprises et de s’occuper d’une partie de l’administration. Pour exercer ce métier il faut être passionné, sociable et avoir la fibre commerciale. 

Pour pouvoir vendre des véhicules OPEL , le chef commercial doit respecter certaines normes : le sol du hall d’exposition doit obligatoirement être en carrelage blanc,  plusieurs panneaux publicitaires doivent être placés judicieusement , il en est de même pour les véhicules.

LA MECANIQUE

Dans ce secteur il y a deux personnes très importantes le magasinier et le chef d’atelier.

Le magasinier est responsable du stock des pièces détachées. Il doit être méticuleux et très organisé car il y a plus de quatre milles pièces à classer et retenir leur emplacement. Il doit également être sociable car il est en contact avec les clients.

Le chef d’atelier dirige son groupe afin que celui-ci soit le plus efficace en matière de réparation des véhicules. Il met en place le planning des mécaniciens. Pour occuper le poste de mécanicien il est nécessaire d’aimer bricoler et être passionné de voitures. Il faut être titulaire du CAP mécanique qui s’obtient après la troisième.

LA CARROSSERIE

Les carrossiers  enlèvent les bosses, refont la peinture. Ils sont les « relookeurs » des  véhicules. Pour exercer ce métier il faut être titulaire d’un CAP carrosserie qui demande deux années d’études.

C’est par la découverte de ce dernier atelier que notre matinée de rencontre de l’entreprise OPEL s’est achevée. Nous avons appris beaucoup de choses et surtout  pu découvrir le monde du travail de manière plus concrète.

Elio, Léa et Manon 


Gaggenau 

La visite de l’entreprise Gaggenau nous a beaucoup passionné car les explications données lors de la visite des usines étaient très intéressantes et nous avons pu voir comment les employés d’une usine travaillent.

Nous avons trouvé le design des produits fabriqués par Gaggenau (la couleur, le style, la forme des produits, …) magnifique, et l’accueil était très sympathique. 

L’usine de fabrication est immense, et le bruit des machines qui travaillent est très présent. Heureusement que les casques de protection sont là !

En conclusion, la visite nous a beaucoup plût ! Nous conseillons aux élèves d’aller dans cette entreprise dans les années qui suivent ! 

Jeanne, Marie, Nina, Bilal